Sunabouzou | Mes héros | Oz - Hölle hinter Gittern

» Article de 01.09.2015

Danhauser - Théorie de la Musique

Après plus de quarante ans de bons et loyaux services, il fallait mettre à jour l'un des piliers de la pédagogie musicale que constitue la "Théorie de la Musique" de A. Danhauser; car, comme le reste du monde, la musique évolue, et sur le fond et dans la forme. Bien sûr, il n'y a toujours que 7 noms de notes de musique comme il n'y a toujours 26 lettres dans l'alphabet. Cependant, la manière de présenter, d'apprendre, d'écrire même, a évolué. C'est pourquoi, pour améliorer l'étude et la compréhension de la Musique, il a fallu passer près de trois ans a rechercher, comprendre, écrire, récrire les chapitres déjà éxistants comme les "signes d'écriture" ou de nouveaux chapitres comme la "notation complémentaire".



Camilla Läckberg L'oiseau de mauvaise augure

L'inspecteur Patrik Hedström est sur les dents. Il voudrait participer davantage aux préparatifs de son mariage avec Erica Falck, mais il n'a pas une minute à
lui. La ville de Tanumshecle s'apprête en effet à accueillir une émission de téléréalité et ses participants avides de célébrité, aussi tout le commissariat est mobilisé pour éviter les débordements de ces jeunes incontrôlables. Hanna Kruse, la nouvelle recrue, ne sera pas de trop. D'autant qu'une femme vient d'être retrouvée morte au volant de sa voiture, avec une alcoolémie hors du commun. La scène du carnage rappelle à Patrik un accident similaire intervenu des années auparavant. Tragique redite d'un fait divers banal ou macabre mise en scène ? Un sombre pressentiment s'empare de l'inspecteur. Très vite, alors que tout le pays a les yeux braqués sur la petite ville, la situation s'emballe. L'émission de téléréalité dérape. Les cadavres se multiplient. Un sinistre schéma émerge... Dans ce quatrième volet des aventures d'Erica Falck, Camilla Làckberg tisse avec brio l'écheveau d'une intrigue palpitante. Cueilli par un dénouement saisissant, le lecteur en redemande.



Robert Ludlum & Eric Van Lustbader - Le danger dans la peau

Les quatre détenus attendaient Boria Maks, adossés au mur de pierre sale dont ils ne sentaient plus le froid. Ils discutaient dans la cour de la prison, et fumaient des cigarettes turques de contrebande, vendues à prix d'or. Ils se remplissaient les poumons d'une fumée acre, qui, une fois recrachée, formait de petits nuages figés dans l'air glacé. Des myriades d'étoiles scintillaient au firmament : la Grande Ourse, le Lynx, le Chien, Persée. On retrouvait ces constellations dans le ciel de Moscou, mille kilomètres plus bas, mais l'ambiance, dans les clubs tapageurs et surchauffés de Trehgomy Val et de la rue Sadovnicheskaya, n'avait rien à voir avec la vie, ici, dans l'Oural.
Les prisonniers de Colonie 13 fabriquaient, dans la journée, des pièces détachées de T-90, tanks russes et engins de guerre redoutables. Mais le soir, de quoi ces hommes dénués de conscience, et incapables d'émotion pouvaient-ils parler ? De leur famille, bizarrement. La stabilité d'un foyer avait donné une structure à leur ancienne vie, comme les murs de cette centrale aujourd'hui, leur univers se résumant à leurs activités - mensonge, traîtrise, vol, extorsion de fonds, chantage, torture et meurtre. Leur existence se déroulait en marge de la civilisation telle que la plupart des gens la conçoivent. Ainsi, le fait de retrouver une femme et des enfants, le soir, de bonnes odeurs de betterave cuite, de chou bouilli, de viande braisée, et la brûlure d'une vodka poivrée, symbolisait un confort dont ils avaient tous la nostalgie. Nostalgie qui créait entre eux un lien aussi fort et inaltérable que les tatouages de leur sombre métier.
Un sifflement discret fusa dans l'air glacé, et leurs souvenirs s'évaporèrent, comme de l'essence de térébenthine sur un tableau. La nuit perdit ses couleurs fantasmées et redevint noire avec l'apparition de Boria Maks, homme à la musculature d'acier. Depuis son incarcération, Maks avait pratiqué chaque jour le saut à la corde et l'haltérophilie. Tueur à gages pour la Kazanskaïa, une branche de la gruppe-rovka russe spécialisée dans le trafic de drogue et de voitures volées, ce colosse était un mythe vivant pour les quinze mille détenus de Colonie 13. Les gardiens le méprisaient, mais le craignaient. Sa réputation le précédait. Il n'était pas sans rappeler l'oeil d'un cyclone, autour duquel tourbillonnaient les vents hurlants de la violence et de la mort. Il venait d'éliminer le cinquième homme de la petite bande. Kazanskaïa ou pas, ils allaient le punir, faute de quoi ils ne survivraient pas longtemps dans ce pénitencier.



Björn Larsson - Les Poètes Morts N'écrivent Pas de Romans Policiers

Par une brumeuse nuit de février, l'éditeur Karl Petersén arrive, non sans quelques inquiétudes, dans le port d'Helsinborg, avec une bouteille de champagne et le contrat du poète Jan Y. Nilsson, qui vit à bord d'un bateau de pêche. L'éditeur l'a persuadé d'écrire un roman policier, futur best-seller, déjà vendu aux plus prestigieuses maisons d'édition d'Europe. Mais le poète acceptera-t-il de le signer ? Se résignera-t-il à sacrifier sa réputation et à se plier aux lois du marché ?
Lorsque Petersén découvre Jan Y. pendu, la réponse semble évidente. Le commissaire Barck, chargé de l'enquête, n'a aucun doute : les poètes ne se font pas assassiner, ils se suicident. Pourtant, les mobiles ne manquent pas...
A l'âge d'or du roman policier nordique, Björn Larsson signe ce qu'il appelle un "genre de roman policier", jeu littéraire raffiné et ironique sur l'essence même de l'écriture poétique et romanesque. Dans une pétillante satire du monde éditorial continuellement à la recherche du prochain succès, seul un policier-poète a l'expérience et la sensibilité pour saisir les vérités cachées derrière les apparences...



La Position - Meg Wolitzer

1975. Au plus fort de la révolution sexuelle, Paul et Roz Mellow publient un guide du plaisir amoureux, décrivant la plupart des positions connues, illustré de dessins représentant le couple d'écrivains en action. Lorsque leurs quatre enfants, âgés de 6 à 15 ans, découvrent par hasard le livre, le choc est de taille.

2005. À l'occasion d'un projet de réédition du livre, la famille se réunit. Paul et Roz sont aujourd'hui divorcés. Quant aux enfants, qui ont grandi dans un contexte social radicalement différent de celui de leurs parents, ils sont tous, à des degrés divers, marqués par la vie libérée de ces derniers. Après des années de dérive, l'aînée, Holly, s'est réfugiée dans un mariage illusoire ; Michael souffre de dépression chronique et d'impuissance ; Dashiell est gay et militant républicain ; la plus jeune, Claudia, a du mal à quitter le giron familial. Tous sont la proie de contradictions diverses, entre besoin d'être libres et d'être aimés, émancipation et fidélité à leurs racines. Tous se cherchent eux-mêmes dans une société de plus en plus cloisonnée.


1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 ... 17
Retour     Suivant

Inscription

Groupe D'utilisateurs


Bienvenue

Votre Identifiant:

Votre Mot De Pass:


Inscription
mot de pass oublie?

Zone Calendrier

Zone Publicité

Zone Compteur

Flag Counter

A lire

Zone-ebook n'héberge aucun fichier. La loi française vous autorise à télécharger un fichier seulement si vous en possedez l'original. Ni cheesephilippines.com, ni nos hébergeurs, ni personne ne pourront êtres tenu responsables d'une mauvaise utilisation de ce site.

Aimez Vous Ce Site ?

    Publicité